Site Loader

On entend de plus en plus parler de bière du terroir: une bière produite avec des ingrédients locaux qui reflète ses origines et son héritage culturel (pour en savoir plus, consultez notre article dédié à ce phénomène). Pour pousser encore plus la comparaison avec le monde vinicole, certains brasseurs ont reproduit le phénomène du Beaujolais avec une bière brassée annuellement, sur le même mode que les vins primeurs.

Le Concept

La récolte de houblons se faisant chaque année en septembre et/ou octobre, l’idée est de brasser une bière avec des houblons cueillis le jour même. Le but étant de pouvoir produire un brassin aux arômes les plus frais et verts possibles, reflet de leur terroir.

Tout comme un vin primeur, la fin de l’exercice est de pouvoir proposer une bière qui soit la plus fraîche possible, à consommer le plus rapidement possible.

Le houblon, la vigne du Nord

HOP HARVEST de la brasserie De Ranke

Un des premiers à se prêter à l’exercice est Nino Bacelle, cofondateur de la brasserie De Ranke en 1996. En 2009, il propose la Hop Harvest, une bière brassée avec des houblons cueillis le jour même dans une ferme voisine. Ces cônes de houblons frais apportent des nuances aromatiques bien vertes avec une amertume douce à une Golden ale. Le résultat est une bière de robe blonde aux reflets ambrés, exhumant des arômes frais de houblons, de plantes et de touches florales. En bouche, une amertume vive se dénote sur une rondeur relativement maltée. Sa longueur porte sur les notes florales et houblonnées pour une bière très « verte ».

Hop Harvest 2019

Chaque année aura donc un rendu différent, selon le houblon choisi dans la ferme, le climat et les conditions de culture. Son brassage rapide vous permettra ainsi d’apprécier ses variations de nuances et de célébrer chaque année la sortie d’un nouveau produit d’exception.

Attention, tout comme le Beaujolais et les vins primeurs: ce produit ne se garde pas. Son principe est d’être bu frais, à la fois dans le temps et dans le verre!

Les cônes frais sont délicats et aromatiques

INTRAMUROS de la brasserie La Parisienne

L’Intramuros en est à sa deuxième édition, lancée suite à un appel à projet pour végétaliser la capitale. Pour découvrir la journée de récolte, cliquez ici.

Jean-Barthélémy Chancel, ancien vigneron, est donc très familier avec les vins primeurs, tradition qu’il a souhaité transférer à la bière. Ceci permet de souligner la dimension de terroir et de fraîcheur qui est primordiale dans la bière, particulièrement lorsqu’il est question de bières houblonnées.

Récolte de houblons une Intramuros à la main

En effet, pour ce qui est relatif au houblon, une bière de type IPA ou Pale Ale se doit d’être consommée de préférence dans les six mois suivant son brassage. Après cela, même dans des bonnes conditions de garde, le houblon perd de sa fraîcheur et de son aromatique.

Vous pouvez très bien consommer une bière passé ce délai, mais elle n’aura peut-être pas le même potentiel aromatique. Pour une dégustation optimale, ce sont des bières à consommer – et à savourer – rapidement !

Vers une nouvelle tradition brassicole?

S’inspirer du monde du vin pour créer un style de bière ou une tradition n’est pas nouveau (vieillissement en barriques, assemblages, accords mets et bières…). Cependant, selon moi, le concept de « primeur » se prête vraiment à l’exercice de brassage.

En effet, une IPA se doit d’être fraîche et aromatique avec des houblons qui sont en mesure de s’exprimer de façon puissante et naturelle. Avec une technique complètement différente que l’utilisation du pelet, le brassage annuel avec des cônes frais permet de mettre en avant la dimension locavore, et de promouvoir le terroir régional d’un produit – à savourer et célébrer en Novembre !

Une pinte bien fraîche

Alexandra Berry

Laisser un commentaire