Site Loader
Houblonnière de Méteren

La bière du terroir : une nouvelle page dans la gastronomie française.

Après un certain retard comparé à ses voisins anglo-saxons, la nation de Pasteur se tourne vers la bière pour prouver, une fois de plus, le potentiel de son terroir. Dans un pays dédié au vin, la révolution brassicole n’est apparue en France qu’il y a une dizaine d’années. Mais tout comme pour le vin, symbole de la gastronomie française, les brasseries ont rapidement su mettre en avant leur terroir.

Houblon d'une Houblonnière du nord de la France (Méteren - 2018)
Houblon d’une Houblonnière du nord de la France (Méteren – 2018)

La Valeur du Terroir

Le terroir ; ce terme a une symbolique très puissante en France et à l’international. Pourtant né en France, le terme Terroir s’est développé dans la bière grâce aux américains. Leurs « estate breweries » sont créées pour produire des bières brassées avec des ingrédients créés sur place. (Le meilleur exemple étant la brasserie Rogue !) Les bières produites sont donc des bières de terroir car lient le brassin avec une origine géographique et un artisanat.

Le terroir souligne un savoir-faire transmis de génération en génération, et possiblement l’outil marketing idéal au 21ème siècle. En effet, le consommateur, perplexe devant un large choix de bières disponibles, aura vite pris sa décision. Collez une étiquette « produit de terroir » ou « bière artisanale française » et le choix est fait. Qui plus est, un choix rassurant et patriotique !

Tandis que les marques étrangères se démarquent avec une identité visuelle originale et décalée, les brasseurs français privilégient les ingrédients et leur origines. Comparez le marketing des bières de BrewDog avec leur packaging de carcasse d’écureuils, de têtes de cerf, les canettes multicolores des bières américaines, avec nos bouteilles françaises… Ainsi, la mise en avant se fait sur le local, le patriotisme soulignant la qualité « innée » des produits. Produites avec du houblon de la région (voire de la brasserie), de l’eau de source locale et parfois des ingrédients mystères produits sur place, place aux drapeaux tricolores sur les étiquettes ; le Made in France affiché fièrement et les ingrédients géolocalisés dès que possible.

Malt dans le creux de la main.
Malt dans le creux de la main.

Une valorisation patrimoniale

Cette recherche de terroir exprime-t-elle une soif d’appartenance à une région, un patrimoine ? Inconsciemment, dans un contexte de globalisation, les français semblent vouloir se tourner vers leurs origines, vers leurs sources, vers ce qui peut être produit dans leur jardin. Le terroir implique en plus une preuve de qualité de l’ingrédient.

Une volonté de se rassurer de la qualité et la fraîcheur des produits ? Ou plutôt un besoin patriotique de montrer que la France est autosuffisante et demeure un modèle gastronomique sans pareil ?

Les microbrasseries se multiplient, les livres de recettes introduisent des accords mets-bières, les restaurants élargissent leur carte de bières… La France verra bientôt naître une Route de la Bière qui irait du Nord-Pas-de-Calais à l’Alsace, la Lorraine, Rhone-Alpes et la Bretagne, grâce aux efforts de l’Association des Brasseurs de France. Tout est là pour promouvoir une mousse nationale résultant d’un artisanat aux couleurs du pays… Après le vin, faites place à l’engouement de la bière, nouvelle fierté du sol français !

Alexandra Berry

Laisser un commentaire

Rejoignez notre communauté