Site Loader

Réouverture des terrasses et des restaurants : Un nouveau départ . Les enjeux pour la profession

La réouverture des terrasses et prochainement des restaurants suscitent chez les consommateurs un engouement à la hauteur de leur frustration de n’avoir pu se retrouver dans leurs lieux préférés de convivialité depuis plusieurs mois. On ne peut que s’en réjouir et partager cette envie.

Pour toute la profession, les enjeux de cette réouverture sont majeurs. En premier lieu Les règles sanitaires imposées, dont la règlementation en matière de suivi des cas contacts doivent être prises en compte. Il faut aussi compter sur les changements d’habitudes et les nouvelles attentes des consommateurs. Aujourd’hui, nous vous proposons d’aborder ce vaste sujet des mutations du métier sous 3 aspects : Un consommateur impliqué, le développement de la vente à emporter, la difficulté à recruter du personnel

Un consommateur impliqué

Au cours des différentes périodes de confinement, les français se sont rapprochés par obligation d’abord puis par choix, de leurs commerçants de proximité notamment alimentaires. ils se sont plus que jamais intéressés à l’origine des produits, l’identité et la démarche de leur producteurs. Ils ont souvent plébiscité la filière française de production, autant pour des raisons gustatives que sanitaires ou d’éco-responsabilité.
Ils voudront retrouver cette transparence et ce lien de confiance avec leur restaurateur.
Rappel de la règlementation en matière de restauration commerciale : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22387

Le développement de la vente à emporter :

Sur place ou à emporter

Avant le confinement, la VAE était souvent réservée à la restauration rapide. Grâce à l’inventivité et à la résilience des restaurateurs ayant adapté leur carte aux contraintes de ce mode de consommation, les clients ont pu se faire plaisir en dégustant chez eux les plats plus gastronomiques ou traditionnels de leur restaurateur préféré. Pour certains d’entre eux, cela a même été l’occasion de découvrir des restaurants qu’ils ne fréquentaient pas auparavant !

La réduction de la capacité d’accueil va amplifier les besoins de développer la vente à emporter (click and collect, livraison) et la vente à emporter doit désormais être prise en compte dans le modèle économique des chefs de cuisine.

Quelques conseils : https://www.milliet.fr/Presse/ConseilsVAE.pdf

La difficulté à recruter du personnel :

En plein service !

Par son ampleur et sa répercussion à un niveau mondial, cette pandémie a contraint de nombreux professionnels de la cuisine et du service a changé de métier. Actuellement, le secteur peine à recruter.

En cuisine, dans notre pays de solide culture gastronomique où de plus en plus de novices se passionnent pour le métier, et y excellent même, on peut parier sur l’émergence de jeunes chefs aux parcours atypiques à qui on donnera une chance de s’exprimer. De plus, la capacité d’accueil progressive des restaurants leur permettra de faire leurs preuves dans des conditions plus favorables.

Au service, de nouveaux outils comme les cartes numériques de nouvelle génération sont un outil performant de prise de commandes et permettent à un débutant souriant mais encore peu expérimenté de servir les plats sans avoir à gérer toute la chaîne de prise de commande et sans avoir besoin de maîtriser son argumentaire de vente comme un senior.

Bonne rentrée à tous et toutes de la part de l’équipe J.Milliet

Crédit Photos : UNSPLASH

Sara Solanas

Laisser un commentaire

Rejoignez notre communauté